Le soleil descend sur Arradon, en ce dernier samedi du mois d’octobre. Je dépose mon dernier stagiaire, et j’enchaîne avec l’accueil de mon équipage “spécial convoyage”.

Il est 18h30, Marion, Christine et Alain m’accompagnent pour cette ultime nav’ de l’année.

A contre courant, le 210 longe les cailloux du Golfe, et atteint la sortie à la nuit tombée. Nous voilà partis pour une nav’ de nuit qui doit nous amener jusqu’à Nantes, afin d’hiverner le bateau.

Sous les projecteurs…à la lueur du phare de Port Navalo, spi hissé, Time To Chill glisse gentiment au SE. Apéro, plat de langoustines, mayo maison, guirlande de LEDS, donnent l’ambiance de ce convoyage. Le demi croissant de lune, les étoiles et un joli feu d’artifice nous entraînent dans la nuit.

Nous filons à vive allure…les lumières de la côte défilent, de part et d’autres les cardinales et autres phares clignotent. Nous réalisons quelques empannages histoire de rester dans le bon couloir de vent. Déjà la Turballe et le Croisic, nous longeons la côte sauvage de Batz sur mer…son clocher..bientôt la baie de La Baule nous dévoile sa couronne de lampadaires. Nous sommes allés tellement vite, que je décide de faire un pit stop à Pornichet en attendant la marée montante à St Nazaire.

A 2h du mat’, Time To Chill en clandestin est calé sur le ponton du port. Le temps d’une soupe pour certains, un brin de sommeil pour d’autres. Après 3 petites heures de off, nous voilà de nouveau sur le pont saisi par ce froid de fin de nuit. Il est 5h30, Petit déj avalé, voiles hissées, cap sur St Naz. Les lumières des chantiers nous sortent progressivement de la nuit.

La température est aux alentours de 5°C….mais la bonne humeur de l’équipage anesthésie le manque de sommeil et le froid pénétrant sur nos corps. Le pont de St Nazaire franchit, nous renvoyons le pépin….Nous empannons régulièrement au fil des méandres de la Loire..

Nous croisons les bacs, les communes de bord de Loire, le léger crachin grisaille notre dernière heure. L’arrivée à Nantes sous spi, conclut ce sympathique convoyage.

Time To Chill est prêt à être sorti de l’eau au Chantier de l’Esclain.

Merci et bravo à mon équipage d’une nuit et + !

Rendez Vous en 2018.